vendredi 27 juin 2014

Kanban : évolution des tableaux - maturité de l'équipe

La mise en oeuvre de Kanban pour l'IT dans l'équipe se fait autour de deux tableaux qui représentent les deux flux de demandes que reçoit l'équipe.

Depuis la première version du tableau "Support" initialisée au lendemain de la formation de Laurent Morisseau - fin avril, début mai - les deux tableaux ont beaucoup évolué.

Le Kanban Support a été mis en oeuvre en premier, car plus simple, le second Kanban permettant de visualiser le flux des demandes projets a été après la seconde formation que j'ai dispensée au reste de l'équipe à la mi mai.

Etant donné que notre équipe se trouve éclatée principalement sur deux sites, Gradignan  et Nantes, nous avons deux tableaux pour chaque flux de demande : un à Gradignan et un à Nantes. Leurs évolutions se font en parallèle, certaines améliorations étant portées sur les deux sites, d'autre pas.

Il nous reste ensuite un architecte tout seul à Montreuil (assez isolé donc) et un DBA tout seul à Arras, mais qui viens régulièrement sur le site de Gradignan. Pour ces deux collaborateurs, aucun tableau n'est mis en place et il n'y pas eu de virtualisation des tableaux à ce jour. L'objectif est de gérer 80 % de notre acvtivité sur les deux systèmes et d'étendre ensuite la portée par opportunités une fois les systèmes suffisamment matures.

Voici un petit extrait des diverses évolutions que nous avons apporté au Kanban Support de Gradignan, la suite et le compléments viendrons dans d'autres billets :

Kanban Support :
Première version du tableau support

Aie! ça coince aux limites de l'activité "Analyse et correction" : on ne tiens pas les limites!
(on ne le voit pas, mais il y a un post-it "Aie" placé à coté de la limite)

Les indicateurs Diagramme de Flux Cumulés et Carte de contrôle son remplis à la main pour une meilleure appropriation par chaque membre de l'équipe - nous sommes passés depuis à une feuille Excel!
Carte de Contrôle (temps de cycle des demandes)


Digramme de flux cumulés : évolution du stock, de l'encours et du fini

Les règles de la mêlée Kanban


Certaines activités doivent être réalisées mise en visibilité par rapport aux autre : nous ajoutons un couloir de nage de nage pour toutes les activités Base de Données réalisées exclusivement par les DBAs.
Dans nos bureaux deux représentants d'un autre pôle sont en forte interaction sur nos actions. Afin de fluidifier les interactions, nous leur ajoutons leur propre Kanban en dessous du notre. Il porte leurs actions, et les demandes que nous recevons lorsqu'ils sont contributeurs (Nous suivons comme ça tout le flux, ses blocages etc...). 
Les limites ont aussi évolué depuis leur intialisation, certaines à la hausse, d'autres à la baisse


L'intégration est poussée plus loin : leur tableau deviens partie intégrante du notre


A présent les activités sont parfaitement intégrées dans le même flux, on a ajouté des acteurs et les limites tiennent bon. Le flux est bien maîtrisé, même lorsque tout d'un coup une pluie de demandes arrive.
A ce stade nous avons également ajouté les classes de services (on voit des post-its roses) et affiché les règles du système : cadences des réunions, d'injection, de purge, définitions de terminé ...
Les diagrammes (CFD et CC) du Kanban Support à Gradignan
C'est bien, parce qu’on y revoit certaines évolutions dans notre approche
C'est bien aussi de voir que l'équipe gère bien le flux et absorbe les pics.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire